mardi 29 janvier 2019

Les loyautés de Delphine de VIGAN

4 personnages sont les points forts de ce roman : 2 adultes et 2 adolescents.
Hélène qui est enseignante et professeur principal dans un collège parisien, a été victime de violence durant son enfance, aussi perçoit elle la souffrance de son élève Théo, jeune ado, qui dérive parmi les adultes qui l'entourent. Ses parents divorcés sont devenus des ennemis, il est seul. Il trouve refuge dans l'alcool en compagnie de son seul ami Mathis, lui aussi en détresse, car sa mère Cécile découvrant la face cachée de son mari, chavire de plus en plus fort. Les 4 se croisent, mais ne parviennent pas à communiquer, murés dans leurs souffrances, ils vont à l'extrême; Hélène pourtant qui est la loyauté tente de modifier le cours des évènements à plusieurs reprises. Aura-t-elle assez de force pour y parvenir ?
D'une écriture nerveuse, précise, amère, l'auteure nous étale le côté absurde de la société actuelle,  société de dupes, où sont mêlés l'alcool, la dépression, la décadence, la détresse  sociale.
Ce livre est déchirant, Dorimène vous le recommande.



A  lire ou relire : Rien ne s'oppose à la nuit
                           No et moi
                           D'après une histoire vraie

dimanche 13 janvier 2019

Six fourmis blanches de Sandrine COLLETTE

"Tous réunis, nous allons faire en sorte que cette nouvelle année qui s'installe soit bénéfique dans tous les domaines : santé au top bien sur, joies cocasses, bonheurs multiples, étonnements nombreux, partages divers, voyages culturels (si tout de même, quelques uns...)et bien évidemment lectures à volonté  ceci sans concession !

Et pour bien commencer, Dorimène vous propose ce livre avec enthousiasme .
Dès le début de cette lecture, nous sommes happés par l'histoire. Cette auteure au noir talent, nous entraîne avec frénésie sur les sommets enneigés et glacés de l'Albanie.
6 marcheurs dont 2 couples et 2 célibataires décident par l'intermédiaire d'une agence, de faire un trekkink dans ce pays aux montagnes arides et mystérieuses. Au départ, ils font la connaissance de Vigan leur guide local, personnage énigmatique à l'imposante stature et au charisme indéfinissable. La petite troupe commence son ascension sous un soleil ardent, le moral est au zénith. Pourtant, le petit groupe de fourmis va déchanter rapidement. Bien vite, le ciel vire au noir, le vent se fait violent, une tempête se déchaîne. Est-ce donc exact que ces montagnes sont maudites, que le mal y rôde ? Qui est véritablement ce Mathias, un sacrificateur ? Les peurs, les vieilles croyances, les superstitions écoutées préalablement  avec le sourire,  s'accumulent, est-ce-possible ? Pourtant devant les éléments déchaînés les 6 fourmis perdent leurs certitudes, doivent sublimer leurs peurs, dépasser leurs limites , afin de sauver leurs vies.
Une fois encore, cette extraordinaire conteuse nous fait frémir jusqu'aux dernières pages, nous pouvons établir une comparaison avec  : "Agatha Christie dans les 10 petits nègres"  Très bon début d'année !




Ps : Voir Dorimène précédent :" Il reste la poussière ". A lire où relire.

vendredi 21 décembre 2018

Les lionnes de Venise de Mireille CALMEL

Après nous avoir passionné avec l'histoire d'Aliénor d'Aquitaine pendant de nombreuses années, notre auteure aimée change de cap. Nous voici dans le tome 1 à Venise en 1627.
La jolie  et intrépide Lucia vit avec son père Giuseppe qui est imprimeur, au Campo Santa Fosca de Venise. Dès le lendemain de la visite de la fort belle Isabella Rosselli,  courtisane de la cité des loges, venue faire reproduire une singulière gravure, l'imprimerie est détruite par les flammes. De plus, Giuseppe est enlevé par des hommes armés. Lucia désespérée décide pourtant de résoudre cette énigme et de sauver son père. Elle va donc avec une énergie décuplée, se fondre dans la citée lacuste,  se mêler au carnaval, découvrir les bien étranges pratiques des puissants de la cité des doges où s'affrontent sans merci, désirs et pouvoir. Mais elle sait jouer  avec fougue de son charme et de son poignard.
Dans le tome 2, voici notre héroïne à Paris, où elle tente avec son mari et son père retrouvé, de faire vivre la nouvelle imprimerie, ceci 3 ans après les précédents évènements. Elle a une petite Marie, enfant perturbée, est-ce à cause de cette gravure ? Isabella la belle courtisane se trouve à nouveau sur son chemin, mais Lucia est entourée par Aramitz mousquetaire du roi ainsi que par le grand Coësre prince de la cour des miracle. De plus, un complot se prépare contre le cardinal de Richelieu dans ce Paris glauque et mystérieux. Comment résoudre ses nouveaux tourments dans lesquels  elle est à nouveau l'enjeu? Toutefois, n'oublions pas que la jeune femme est une véritable lionne.....
Billant roman de mystère, de cape et d'épée qui  une nouvelle fois, nous entraîne dans une ronde difficile à quitter.

mardi 4 décembre 2018

Ana non de GOMEZ ARCOS Augustin

Ana Paücha était une femme du soleil, de la joie, du bonheur, de la mer qu'elle aimait à travers son mari pêcheur. Elle méritait d'être heureuse, avec 3 beaux garçons,  mais accablée par le destin, elle  devint Anita, puis Ana non car la guerre civile dévastait l'Espagne, et engloutissait son mari et ses 2 fils aînés. Elle vit seule à présent, encore plus petite, courbée,  puisque son 3e fils, le petit, est en prison depuis 30 ans pour communisme. Elle décide toutefois, d'entreprendre un long voyage,  à pied à travers l'Espagne, alors qu'elle a atteint ses 75 ans, afin de revoir une dernière fois son fils chéri, le petit. Avec joie et énergie, elle lui fabrique un  gâteau, pain aux amandes, huilé, anisé, très sucré, pétri avec l' amour d'une mère, afin que cette douceur rende moins rude la captivité du petit. Elle ferme donc la porte de sa maison du bord de  mer, ceci pour la dernière fois, elle le sait, et nous la suivons dans son voyage aux nombreuses péripéties, avec ses rencontres,  l'amitié d'un vieux chien, ses rêves, ses doutes.
Avec un immense talent, l'auteur nous entraîne dans ce trajet rempli de poésie, où le récit  tranché brutalement dans le vif, ne fait qu'accroître notre tendresse pour cette magnifique femme.
Excellent livre, que Dorimène a quitté avec regret.

mercredi 7 novembre 2018

De la croix au croissant de Nicole VOILHES

C'est avec un immense plaisir que nous retrouvons cette historienne que nous sommes nombreux à aimer ! Elle nous fait découvrir dans ce roman, une nouvelle héroïne inconnue pour nous, une blonde aux yeux bleus que nous espérions.
Anne de Loudérac est orpheline. Elle vit  dans le palais royal de Jérusalem où elle brode avec ennui, le long de la journée, pour la reine Sibylle. Toutefois, en 1187, elle doit fuir ainsi que ses compagnes, car la ville est menacée par les musulmans qui souhaitent reconquérir Jérusalem. Lors de cette fuite, Anne seule désormais depuis la mort de sa nourrice, se remplit les yeux des murailles, des portes aux couleurs diaprées, de la campagne environnante,  persuadée qu'elle ne reviendra pas. Un jeune mèdecin musulman au nom de Jafar,  au service de Saladin, lui apporte  alors son aide. Une tendre complicité naîtra entre eux, se transformera bien vite en amour. Mais quel avenir envisager entre une chrétienne et un musulman ?  Pourtant ils se marieront, auront 2 enfants, et grâce au caractère déterminé et à sa souplesse d'adaptation, Anne parviendra après de nombreux efforts à mener une vie de famille presque normale. Mais le bonheur est de courte durée, car c'est sans compter sur les problèmes  religieux, politiques, et sur la fureur des fous de Dieu. La différence entre le 12e et 21e siècle est vraiment ténue.
Avec sa belle écriture,  ses innombrables recherches sur cette période de croisade, l'auteure nous trace un très beau portrait de femme qui choisit son destin envers et contre tous.


dimanche 28 octobre 2018

La dernière des Stanfield de Marc LEVY

ll y a fort longtemps que je n'avais lu un roman de cet écrivain, et bien je fus fort satisfaite du résultat car embusquée dans une histoire palpitante.
Eléanor -Rigby vit à Londres où elle est journaliste. Issue d'une famille fantaisiste, elle fait le deuil de sa mère décédée au printemps. Or, voici que quelques mois seulement après cette pénible séparation, une lettre anonyme l'informe que sa mère a commis un crime il y a 35 ans. 
Georges Harrison est ébéniste, il vit au Québec, ne connait pas son père biologique, il reçoit lui aussi,  une lettre à l'identique de celle adressée à Eléanor. Pourtant, ils s'ignorent totalement !
Le corbeau fixe un  rendez-vous aux 2 héros, sur le port de Baltimore. Bien évidemment, l'un et l'autre s'y rendront et  l'histoire commence.........
L'auteur nous promène sur 3 générations afin d'élucider ce mystère, et nous le suivons avec un grand plaisir car le côté drôle apporté à ce drame familial est aussi émouvant.
Dommage que les pages se tournent aussi vite.

lundi 15 octobre 2018

Une colonne de feu de Ken FOLLETT

Après "Les piliers de la terre", récit historique qui a captivé des millions de lecteurs dans le monde entier, l'auteur prouve une nouvelle fois qu'il excelle dans le roman historique.
Celui-ci nous ramène au 16e siècle, période riche en de nombreux évènements d'une violence extrême,
puisqu'elle comporte les guerres de religion.
Le héros, Ned Willard, raconte sa vie, entre les années 1558 et 1620. Il réside à Kingsbridge en Angleterre, ville chère à l'auteur. La tension est alors extrême entre la France et l'Angleterre, pendant cette période  particulièrement troublée, entre les protestants radicaux et les catholiques ultras,  mais qui demeure riche en de nombreux rebondissements. 
Le thème principal abordé est bien sur la guerre,  l'auteur décortique les causes et les conséquences  qui l'on amenée, le récit déborde sur  des détails de la vie des divers personnages,  : La rivalité entre Marie Stuart et Elisabeth Tudor, Catherine de Médicis  et  ses enfants, les Guise, puis les voyages Maritimes, l'esclavage, l'espionnage,  le commerce avec l'Espagne , les Pays Bas, la Suisse, le rôle des femmes dans cette époque troublée qui aboutit à la St Barthélémy. Bien sur, l'amour y occupe également une place importante. 
Malgré les 920 pages, la lecture en est aisée, les personnages historiques sont adroitement mêlés aux fictifs, un rappel  de ceux-ci, en début du livre, nous permet de palier à des oublis éventuels, ceci pour chaque pays.
Très très bon livre à ne pas manquer.