vendredi 22 novembre 2019

Sur les berges du Richelieu de JP CHARLAND

Cet auteur, universitaire et historien Québécois, m'était inconnu, mais découvrant le livre je l'achetais aussitôt, car me rendant chaque année au Canada, j'eus l'occasion de visiter la ville de Richelieu, très bucolique et agréable, où se trouve un magnifique fort, construit en 1666 afin de se préserver des Iroquois, puis remanié par la suite cause problèmes déjà, et encore,  avec les anglais ! 
L'auteur nous entraîne dans une sage sur 3 volumes, située  sur les berges de la rivière Richelieu, ceci commence en 1905. 
Aldée est une fille de paysans, qui désire devenir institutrice. Hélas avec grand chagrin elle devra abandonner son rêve, son père la plaçant dans une famille à la ville, car son salaire servira à éviter la famine à cette famille vivant dans la pauvreté absolue. Elle entre comme domestique au service de la famille Turgeon, dont le père est médecin. Elle est très bien accueillie par le couple ainsi que par leurs 2 enfants. Graziella la vieille cuisinière la prend sous son aile, la trouvant maigrichonne. Tout en se plaisant dans sa nouvelle vie, elle doit combattre ses premiers penchants amoureux pour le fils d'un notable.
Puis nous faisons la connaissance du curé Alphonse Grégoire, qui plusieurs années auparavant, a commis une faute. Celle identique à notre abbé Mouret......De sa charmante nièce Sophie, de son vicaire l'affreux Donatien Chicoine, plus enclin aux papouilles des fillettes qu'aux prêches.
Le temps s'écoule et la vie quotidienne est très détaillée. La classe paysanne miséreuse survit difficilement alors que la bourgeoisie des villes découvre le progrès et mène une vie confortable et insouciante. Le docteur Turgeon brigue un poste à la Mairie afin d'apporter du confort aux plus démunis dont l'hygiène est déplorable. Ce qui n'est pas sans heurts parmi les nantis. Et puis, naissent les premiers émois amoureux.....
Lecture très interessante sur les conditions de vie de cette époque au Québec, et une suite semble envisageable ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire