mercredi 29 janvier 2020

Seul dans Berlin de Hans FALLADA

Le livre de cet écrivain allemand, fut publié en 1947 à Berlin Est, il est le témoignage terrifiant et réaliste sur les conditions réelles  de survie des citoyens allemands pendant le 3e Reich, au moment où le mouvement nazie est au paroxysme.
Nous suivons le quotidien de terreur et de détresse d'un immeuble modeste de la rue Jablonski à Berlin, où se croisent journellement les tyrans et les opprimés.
Entre autres :
Madame Rosenthal, juive, veuve et dépréssive est dénoncée puis pillée par ses voisins,
Baldur Persike jeune SS tourmente et terrorise les autres locataires ainsi que sa famille,
Mr et Me Quangel inondent la ville de tracts contre le régime en place, avec le désespoir d'avoir perdu un fils à la guerre,
Seul le vieux juge Fromm est un  personnage à visage humain.
Le texte est un excellent documentaire sur cette horrible période mais certaines descriptions sont vraiment effrayantes. Donc lecture à réserver les jours où votre soleil est au zénith ! En effet, la plupart des occupants de cet immeuble meurent dans des situations sordides, les uns après les autres !
Toutefois, une petite lueur d'espoir pointe son nez dans le dernier chapitre, mais elle est bien ténue.

1 commentaire:

  1. Une évocation de l'ambiance berlinoise de 39 à 45 : la peur, la suspicion, la bassesse, la malhonnêteté, la puissance idiote mais aussi une forme désespérée de solidarité et de résistance. Cette histoire est tirée de faits réels et on comprend mieux comment le peuple allemand à été réduit au silence pendant le IIIème Reich. Un roman pédagogique, difficile et inoubliable.
    Chantal

    RépondreSupprimer