samedi 8 février 2020

Les quatre coins du coeur de Françoise SAGAN

Ce fut avec grand plaisir que je découvris le roman inachevé de cette auteure. Il faisait partie de l'héritage transmis à son fils, et nous sommes heureux qu'il nous permit de le partager avec lui.
Comme beaucoup d'entre nous, cette écrivaine me fut révélée avec "Bonjour tristesse" alors que je n'étais qu'une gaminette. Cette lecture m'étant interdite, je me suis empressée de désobéir car j'avais l'adolescence rebelle. L'interdit étant une douceur merveilleuse !
J'ai de suite aimé cette écriture, vive, désinvolte, qui savait percer les dessous de pensées avec subtilité.
Nous retrouvons ici, une vie de famille  dans une certaine bourgeoisie étriquée de province, chère à l'auteure.
Le père, Henri Cresson, riche, autoritaire, maître de ses sentiments, mène sa famille comme son entreprise, souhaite réhabiliter auprès de ses relations, son fils  Ludovic, miraculé d'un très grave accident de voiture, devenu depuis, quelque peu fantomatique.  L'épouse du fils, Marie Laure, n'aime que l'argent, le paraître, semblable à un bel écrin vide.
La rencontre entre Ludovic et Fanny, veuve,  mère de Marie Laure, sera explosive, instantanée et apportera une résurrection  temporaire, dans la vie de ces 2 êtres handicapés par la vie.
Ces personnages principaux vont évoluer dans leur quotidien, se croiser, s'aimer, se détester, se mépriser même parfois. Drôle, bouleversant aussi,  façon Sagan.
Le texte s'arrête brutalement, notre imagination devra prendre la relève. Bon exercice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire