mercredi 4 mars 2020

La servante écarlate suivie par les testaments de Margaret ATWOOD

Lu il y a plusieurs années, ce récit dystopique m'avait alors littéralement enthousiasmée ! Ce fut pour moi un véritable électrochoc. Aussi dès la parution de sa suite, je l'ai relu avant de commencer le second. Toujours aussi enthousiaste.
Dès le premier livre, l'auteure canadienne nous entraîne dans un pays des Etats Unis, fondé récemment, où la vie quotidienne  très hiérarchique , est dominée par la religion. Ceci non sans nous rappeler qu'il en est toujours ainsi dans certains pays qui nous entourent.  
Dans la république de Gilead, fondée par des fanatiques religieux, la fécondité est en régression, aussi afin d'y palier, les dirigeants réduisent certaines femmes fertiles, en esclaves sexuelles. En autre, Defred, de rouge vêtue, est une servante écarlate. Soumise au Comandant et à la femme de celui-ci, elle doit procréer : son seul but. Sa vie se déroule de façon monacale, mais elle demeure rebelle, et rêve malgré l'interdiction, à sa vie antérieure :  celle de mère, de femme,  lorsqu'elle était libre de penser, de lire, de travailler, d'être libre ! Toutefois, comme elle est rusée et déterminée, elle tente de s'enfuir grâce à un réseau extérieur. Le livre se termine sur cette probabilité.
Combien je fus heureuse de me précipiter sur le second livre, effectivement, il s'agit également d'un chef-d'oeuvre !
Celui-ci est un récit où se mêlent 3 voix, il  se déroule une quinzaine d'année après le 1er livre. 
Nous y retrouvons tante Lydia, qui participa à la création de ce régime. Femme froide, impitoyable, véritable bourreau dont le pouvoir est issu de redoutables secrets.
Puis Agnés, fille d'un Commandant de haut rang, élevée de façon austère, adolescente soumise, préparée pour le mariage avec l'un des commandants, comme enseigné dans cette république.
Enfin, Daisy, née de l'autre côté de la frontière, au Canada, qui vit dans une famille quelque peu bohème, et qui milite contre les horreurs divulguées par la télévision,  sur ce régime voisin réduisant les femmes en esclavage. et pratiquant de nombreuses atrocités. Les destins de ces 3 femmes proches sans le savoir, se croisent alors que le régime corrompu se délite, et un suspens nous entraîne bientôt vers la conclusion, ceci à  vive allure. 
Magistral. A lire absolument.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire