mercredi 3 juin 2020

En sacrifice à Moloch de Asa LARSSON


J'ai découvert cette auteure  venue du froid,  connue dans le monde entier, tout à fait par hasard, le titre de son  roman a attiré mon regard, car ce Dieu auquel les vikings sacrifiaient les enfants, en les jetant dans le feu, m'a toujours fortement impressionné.  
Le roman commence en forêt de Laponie Suédoise, où un ours est abattu après une longue traque. Lors du dépeçage, les chasseurs découvrent les restes d'un homme dans le ventre de la bête ! L'affaire est classée comme accident de chasse. 
Quelques mois plus tard, la fille de cet homme est découverte assassinée à coup de fourche,  son petit fils  Marcus, qui a assisté à la scène, a disparu. Rebecka, procureur, est chargée de l'enquête, face à un collègue jaloux et grincheux. Véra, chienne de Rebecka, accompagnée de Krister, maître chien,  retrouvent l'enfant qui en état de choc, incapable d'expliquer le drame dont il fut témoin. 
L'enquête nous fait remonter le temps, et nous constatons que les intrigues, les morts s'enchaînent de façon répétées et tragiques  dans cette famille. Une malédiction semble planer sur elle. La description de la vie quotidienne au sein des mines  au siècle dernier, est très détaillée, la pauvreté est grande, un seul homme distribue le travail et les différentes classes sociales sont bien définies.
Rebecka avec détermination et obstination,  parviendra petit à petit, à démêler cet écheveau faisant fi aux embuches semées sur son passage, et évitant que le dernier de cette famille, périsse en sacrifice au Moloch.
Une seule difficulté pour moi, retenir les noms des différents personnages, cause : l'orthographe.
Une bonne pêche que ce livre, auteure à suivre.

1 commentaire:

  1. Merci pour ce Moloch, mais brrr ! Même au pays des aurores boréales...
    Roger C.

    RépondreSupprimer