dimanche 24 mai 2020

Juste après la vague de Sandrine COLLETTE

Selon son habitude, l'auteure nous coupe le souffle dès les 1ères pages, puis un rythme effréné bouscule notre lecture pour notre plus grand plaisir, où nos palpitations !
Le récit commence alors qu'un volcan s'étant effondré dans l'océan, une gigantesque vague engloutit la petite île sur laquelle vivait une belle famille heureuse : Pata, Madie et leurs 9 enfants. Leur maison posée sur une crête est désormais cernée par les eaux et se trouve coupée du monde. Les secours tardent à arriver alors que l'eau continue son ascension. L'angoisse augmente, il faut prendre une décision rapide, les vivres s'amenuisent. Il faut quitter l'île au plus vite pour les hautes terres. Mais comment ? Une seule barque est sur place, mais elle est petite, tous ne peuvent s'y installer. Choix déchirant, draconien, pour des parents aimants. Peut-on faire un choix parmi les enfants pour ce 1er voyage ?  Lesquels seront ils assez raisonnables pour attendre le retour des parents ? Et ceci dans combien de temps, combien de jours ? 
Histoire  très forte, particulièrement émouvante,  qui nous fait parfois chavirer le coeur, où l'humain et les liens familiaux sont décrits avec pudeur et une grande sensibilité.  







A lire ou relire :

- Il reste la poussière
- 6 fourmis blanches

Aucun commentaire:

Publier un commentaire