mardi 4 décembre 2018

Ana non de GOMEZ ARCOS Augustin

Ana Paücha était une femme du soleil, de la joie, du bonheur, de la mer qu'elle aimait à travers son mari pêcheur. Elle méritait d'être heureuse, avec 3 beaux garçons,  mais accablée par le destin, elle  devint Anita, puis Ana non car la guerre civile dévastait l'Espagne, et engloutissait son mari et ses 2 fils aînés. Elle vit seule à présent, encore plus petite, courbée,  puisque son 3e fils, le petit, est en prison depuis 30 ans pour communisme. Elle décide toutefois, d'entreprendre un long voyage,  à pied à travers l'Espagne, alors qu'elle a atteint ses 75 ans, afin de revoir une dernière fois son fils chéri, le petit. Avec joie et énergie, elle lui fabrique un  gâteau, pain aux amandes, huilé, anisé, très sucré, pétri avec l' amour d'une mère, afin que cette douceur rende moins rude la captivité du petit. Elle ferme donc la porte de sa maison du bord de  mer, ceci pour la dernière fois, elle le sait, et nous la suivons dans son voyage aux nombreuses péripéties, avec ses rencontres,  l'amitié d'un vieux chien, ses rêves, ses doutes.
Avec un immense talent, l'auteur nous entraîne dans ce trajet rempli de poésie, où le récit  tranché brutalement dans le vif, ne fait qu'accroître notre tendresse pour cette magnifique femme.
Excellent livre, que Dorimène a quitté avec regret.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire