samedi 24 avril 2021

Les cagots d'Aquitaine de Madeleine MANSIET-BERTHAUD

 L'action de ce roman se passe sous le règne de Louis XIV, dans les Landes, où vécurent de nombreux cagots. Connaissiez vous cette communauté maudite, opprimée, victime d'intolérance totale envers ses semblables ceci pendant des siècles ?

Petit rappel d'histoire :

Bien des siècles en arrière, la région d'Aquitaine souffrit particulièrement d' invasions d'impitoyables guerriers. Souvenez-vous, les wisigoths venant de Scandinavie. (Des blonds aux yeux bleus); Fort heureusement, nous avions à cette époque Childéric qui les mis hors de nuire ! Mais les plus faibles ainsi que les blessés restèrent sur place et fire souche. Bien sur, je ne vous ferai pas l'injure de vous parler d'Attila, lui je suis certaine que vous vous en souvenez. Moi oui. Plus tard, vinrent les envahisseurs  arabes (eux avaient la peau et les cheveux sombres) qui furent vaincus à Potiers. Merci Charles ! Toutefois, ceux-ci porteurs de la lèpre se mélangèrent aux précédents créant ainsi la race des cagots dont les mains et les orteils sont en partie palmés. Ce nouveau petit peuple vivait dans certains quartiers soumis à des lois différentes, car honnis par  la population. La rancune était tenace et se transmettait de génération en génération.

En 1683, Louis XIV vouhaita faire cesser cette ségrégation. Les cagots pouvaient racheter leur liberté. (Le roi avait besoin d'argent sans doute afn de financer ses nombreuses guerres. Note de Dorimène) Mais il fallut de nombreuses années afin d'effacer leurs origines et leurs multiples souffrances. Cette haine perdura  encore longtemps.

L'auteure nous raconte donc l'histoire de Guilhem, jeune cagot idéaliste, qui est berger  des sables. A savoir que monté sur des échasses il  fait reculer la progression des sables sur les rives. Il est amoureux de Bertrade qui ne l'aime point, et rêve d'être sculpteur. Face à sa déconvenue, il décide de partir sur  les routes de pèlerinages à l'aventure. Là il rencontrera Alice à la vie tragique, une  écorchée vive maudite également, et feront un bout de route ensemble.

Ce roman est très bien documenté sur cette période d'histoire peu connue et nous nous attachons aux divers personnages rencontrés,  prisonniers de cette malédiction.

1 commentaire:

  1. Merci Michèle, on se sent un peu moins inculte avec ta passion de la lecture que tu nous fais partager avec une inaltérable régularité. Bravo !

    RépondreSupprimer